Sculpture - Collage

 

 

Le plâtre

 


Dans la cuvette à fond plat à demi remplie, l’eau attend. Deux mains réunies paumes levées pleine d’une poudre blanche dense presque grasse, s’approchent et laissent tomber le plâtre en saupoudrant la surface liquide qui s’opalise aussitôt. De petites auréoles moussues de forment en surface.

Encore et encore les mains reprennent le même geste. Des bulles d’air éclatent en un crépitement léger. Le plâtre s’enfonce doucement. Quand il affleure et que les îlots secs restent en surface il est temps d’arrêter les ajouts et de laisser reposer le mélange qui fait toujours entendre son pétillement joyeux.

Patienter quelques minutes et délayer la matière en tournant à l’aide d’une spatule.

Moi je préfère plonger la main, touiller et écraser les grumeaux, paume bien à plat dans le fond de la mixture. C’est agréable car le mélange est doux.




Sur la sellette basse, plusieurs formes aléatoires prédécoupées dans du grillage à mailles hexagonales ont déjà été pliées. Des polochons de filasse bien enroulés sont préparés à coté. Pendant ce temps le plâtre a commencé sa prise. Il est devenu tiède et pâteux. Prendre un à un les pelotons et les tremper dans la mixture, bien les enrober et les appliquer sur les structures déjà prêtes.

L’habillage de ces éléments va leur donner la solidité et l’opacité nécessaires à une bonne utilisation.

Encore attendre. Le plâtre en faisant sa prise va devenir chaud et dur ; avec leur habillage de filasse les éléments sont devenus rigides, prêts à être manipulés en tout sens.

Les prendre en main avec précaution, les dresser, les rapprocher, les inverser, bref de se les approprier.

Alors le truc se déclenche, une idée, une signification apparaît.

Le plâtre est le matériau idéal permettant la remise en question permanente du travail en cours. Il permet les retouches, les corrections inhérentes à la fabrication de l’œuvre modelée , en permet la restauration. Il est magique, il permet au rêve, à l’émotion, au concept et même au hasard de se réaliser.



Lisbeth Delisle